Organiser une fête japonaise

Organiser une fête sur le thème du Japon permet, le temps d’un instant, de s’imprégner de la vie nipponne avec son exotisme emblématique. De la déco à la nourriture, en passant par les amusements, voici quelques conseils pour réussir une fête japonaise.

Parfaire la déco

La première étape de l’organisation d’une fête japonaise consiste à planter le décor. Pour ce faire, misez sur une ambiance zen. Commencez donc par enlever les meubles superflus. Ensuite, mettez-vous à l’art du pliage ou origami. Fabriquez différentes formes de cocottes en papier à accrocher au plafond ou à assembler en guirlandes. Placez des luminaires en papier de riz ou des lanternes japonaises au sol pour parfaire l’éclairage. Ne lésinez pas sur les détails en disposant des galets, des orchidées et des dessous de plats en bambou pour la décoration de table. Enfin, n’oubliez pas les emblématiques baguettes.

Choisir la nourriture

Pour le repas, privilégiez évidemment des plats japonais. Heureusement, la gastronomie nippone recèle bien des variétés en termes de recette afin de ravir le palais de tout un chacun. Au menu, optez donc pour des sushis, des makis, des sashimis, des yakitoris, des nouilles sautées, de la soupe miso ou encore du wakamé. Vous pouvez les cuisiner vous-même ou passer commande auprès de restaurateurs spécialisés en la matière.

Place à l’amusement

Pour ambiancer la fête, les activités à la japonaise ne manquent pas. Vous pouvez opter pour :

  • une initiation à la calligraphie japonaise ;
  • une partie de mikado ;
  • un concours de mah-jong ;
  • un concours de cosplay ;
  • un concours de jeux vidéo ;
  • un karaoké japonais ; etc.

Sinon, vous pouvez aussi danser sur des rythmes japonais ou tout simplement vous asseoir pour lire ou visionner des mangas histoire dans le cadre d’une fête tranquille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *